Formations

FORMATIONS DANS LE CADRE DE LA FORMATION CONTINUE

Ces propositions de formation émanent de mon expérience de terrain, en tant que directrice d’établissements sociaux et de mes préoccupations vis-à-vis des professionnels. Pour chaque thème, chaque point est approfondi et émaillé d’exercices pratiques à partir des situations professionnelles proposées par les participants.

1. Communication professionnelle - 3 jours

Cette formation porte sur la communication verbale et écrite des professionnels, entre eux (hiérarchie, collègues ou partenaires) ou avec les usagers. Elle est le fruit de la constatation que les professionnels ne savent pas toujours ni quoi ni comment exprimer, notamment lorsqu’ils doivent rendre compte de leurs observations, de leurs actions et des avancées des projets personnalisés, que ce soit en réunion de synthèse ou que ce soit dans un rapport écrit. 

Cela est d’autant plus vrai que nombre de professionnels sont en difficultés avec le « rendu compte », et en particulier lorsqu’il est écrit, et que ces difficultés sont accentuées aujourd’hui du fait des conditions de travail (manque de moyens humains et matériels) dans un secteur où ils sont souvent débordés dans le quotidien et peinent à se poser pour réfléchir. De ce fait, les modes de communications sont le plus souvent intuitifs, spontanés (avec les dérives qui en découlent : insuffisance de communication, agressivité…), aux dépens de l’approche discursive, et finissent par appauvrir le sens des missions. 

 

  • Comprendre le processus de la communication et de la transmission d’informations à travers les outils de la linguistique, de la sémantique et de la syntaxe.

  • Comprendre le sens des écrits professionnels et la différence entre les écrits selon leur utilisation et leur destination

  • Impact de la dominance de la personnalité sur la communication par les portes d’entrée affective et émotionnelle, cognitive et comportementale, factuelle et objective

  • Impact des composantes périphériques dans la communication : la posture, le regard, la tonalité de la voix.

2. Pertinence de l'Analyse Transactionnelle dans les relations professionnelles - 6 jours

L’Analyse Transactionnelle, mise au point dans les années 1950 aux USA par le Dr Éric BERNE, représente une théorie complète de la personnalité. Elle part principalement des comportements observables des personnes, dans leurs actes, leurs paroles, leur langage corporel… dans leur environnement (personnel, professionnel), et permet, par l’analyse de ce qui est observé, de tirer des conclusions sur leurs choix de communication interpersonnelle, et d’en analyser les résultats ou les impacts. Cette compréhension et les prises de conscience qui en découlent permettent donc à chacun de re-décider de ses modes de communication pour rendre la "transaction" à l'autre ou avec son environnement plus efficace, plus acceptable, de meilleure qualité.

Cette approche permet de dénouer des situations génératrices de stress, de frustration, de mal-être, de conflit pour rechercher une relation plus harmonieuse à son environnement.

 

  • Comprendre le principe de la communication interpersonnelle à travers les états du moi : approche théorique ; états du moi et résolution de problème ; les différents types de transaction, ; relations de dépendance et d’autonomie ; les méconnaissances : contamination, dévalorisation, survalorisation

  • Impact des processus internes dans le rapport à son environnement : Le triangle dramatique de KARPMAN ; les drivers et les croyances ; les positions de vie et les formes de passivité ; les injonctions paradoxales ; l’index de conscience

  • Utilisation de l’AT dans le rapport à son environnement : la gestion du stress ; la gestion de conflits ; le processus de prise de décision.

3. Le Travail par Objectifs - 3 jours

Avec les réformes du secteur social et médicosocial sont apparues des notions telles que la promotion du droit des usagers, la diversification de l’offre et des missions, le pilotage de dispositif, la coordination des acteurs, la rénovation du statut des établissements, la qualité de leurs prestations, la mesure de leur performance, leur évaluation à partir d’indicateurs…

Si le secteur social et médicosocial est dans l’obligation de moyens et non encore de résultats, la recherche de résultats est de plus en plus prégnante dans les esprits, à tous les niveaux, qu’il s’agisse du législateur, du financeur, des professionnels et des usagers eux-mêmes.

De ce fait, que ce soit dans la gestion financière, dans l’élaboration des projets d’établissements, dans le travail d’équipe ou dans l’accompagnement individuel des usagers à travers des projets personnalisés, la question de l’objectif prend de plus en plus de place. On se donne des objectifs de travail, on travaille par objectifs….

Mais sait-on vraiment ce qu’est un objectif ?

Construire des objectifs est un excellent moyen pour se donner des repères professionnels efficaces et pour redonner sens à nos missions.

  • Qu’est-ce qu’un objectif : 
    - Objectif ≠ souhait, rêve, intention, profession de foi… 
    - Les différents niveaux d’objectif : qualitatif, quantitatif ; individuel, collectif ; orienté changement ; orienté solution ; global et intermédiaires ; final, opérationnel, d’impact ; objectif de travail, travail par objectif ; objectif et but ; temporalité.
    - Pourquoi ? pour quoi faire ?
    - Dans quels domaines : sphère personnelle ; sphère professionnelle 

  • Qu’est-ce qu’un objectif SMARTECAC

  • Processus d’atteinte d’un objectif (méthode GROW).

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion